L’amitié selon Cicéron – Umanz

L’amitié selon Cicéron


La puissance de l’amitié apparaît parfaitement si l’on voit bien qu’en elle le lien tissé par la nature même dans la masse infinie des êtres humains se resserre et se réduit au point que l’affection n’y réunit jamais que deux personnes ou guère plus. Car l’amitié ne peut être qu’une entente totale et absolue, accompagnée d’un sentiment d’affection, et je crois bien que, la sagesse exceptée, l’homme n’a rien reçu de meilleur de la part des dieux.

Cicéron