Qu'est-ce qui nous rend meilleur par Arsene Wenger ? – Umanz

Qu’est-ce qui nous rend meilleur par Arsene Wenger ?

On l’appelle “le Professeur” lui se voit plutôt comme un guide ou un facilitateur. 

Il l’a souvent répété : “Nous n’achetons pas de Superstars, nous les formons”

Arsene Wenger, le plus élégant des entraîneurs de Football, coach légendaire d’Arsenal, découvreur et révélateur de talents  présentait en direct de l’USI  sa vision de la performance. Que peut-on apprendre de lui en termes de management des équipes et des individus  ?

Morceaux choisis et leçons privées de l’homme aux 16 coupes, 162 joueurs et 49 matches sans défaites.

Sur le coach 

“Un entraîneur a un concept clair pour lequel il est prêt à se battre…Mais ils doit être aussi capable de le mettre à la poubelle”

“Je suis passé de plus jeune entraineur de France à plus vieil entraîneur d’Angleterre. On est passé de la verticalité à l’horizontalité dans les relations…. Quelqu’un qui est devenu millionnaire veut être traité comme un millionnaire. Les joueurs sont devenus des stars à convaincre, à persuader…”

“Tu as gagné quand tes joueurs s’approprient le projet et qu’ils le défendent. Et quand ton projet est partagé par les meilleurs de ton équipe ils te rendent plus forts.”

“Tous les jours tu es dans la jungle. Tu as 25 gars en face de toi qui cherchent ton point faible. Il faut être fort. Il faut être un animal pour être entraîneur.”

Dans notre métier il ne faut pas perdre souvent car tu n’a pas le temps d’apprendre longtemps….Un entraîneur est un réducteur de temps de crise…J’ai jamais perdu trois marches d’affilés en 1ère league.”

“Il faut que tu traites les plus grandes stars presque plus durement que les autres.”

Sur les joueurs 

“Quand tu es dans le jeu tu t’adresses à l’enfant. C’est anormal de faire son métier dans le jeu.”

“Un vestiaire c’est la jungle. Il y a des joueurs qui manquent des carrières car ils n’ont pas la force de s’imposer dans le vestiaire. Au départ c’est moi et les autres.”

“Tu fais ta vie avec un point fort. Aucun joueur n’a toutes les qualités…Les autres peuvent compenser tes points faibles.”

“Le joueur le plus fort est celui qui a une analyse objective de sa performance.”

“La qualité d’un joueur. C’est une combinaison entre l’ambition et l’endurance…”

“Au final c’est l’endurance, et l’effort qui font la différence…La capacité d’endurance fait la différence. Zizou avait la gagne et l’humilité en lui…”

“Mettre un joueur en défaite c’est le mettre au chômage”

“Les plus forts sont les plus exigeants avec eux même….”

“Le narcissique est un égoïste sans contrat social..Ce sont souvent des attaquants..”

Sur l’équipe

“Avant de faire une équipe il faut faire un Club..Un Club c’’est une culture et des valeurs.”

“Je demandais aux joueurs de me proposer les cinq points de leur culture et je faisais la synthèse.”

“Le chemin de jeu passe nécessairement pas les points forts d’une équipe.”

“Il faut avoir l’ambition de gagner avec style mais il faut savoir se contenter des petites victoires”

Sur l’Avant Match

“L’avant match est important…D’une façon générale les gens oublient très très vite leurs qualités.” 

Être “On task”

“Il faut Mettre un niveau de dynamique collective importante. Mettre l’équipe sur un niveau qui lui permet d’oublier sa peur. C’est la peur qui inhibe le plus…J’ai créé deux concepts : le bleu on task et le rouge  émotionnel…Le bleu c’est un tueur, il est “On task”…

Sur l’argent 

“Chaque gros transfert est un livre”… “Quand vous faites une erreur ça coûte 50, 60 millions..”

 “Dans le foot Il y a trop d’argent par rapport au nombre de joueurs de qualité…Il y a trois milliards qui flottent.”

“Conserver les talents c’est difficile.” “L’argent est de plus en plus important”…”Tu regarde le championnat de France et tu regarde les budgets…L’argent est respecté”

Sur la Science et la Data

“Je crois à la quantification , j’ai investi dans une boite technologique chaque semaine j’avais des centaines de personnes qui analysaient le match précédent.”

“Le moyen sur lequel nous pouvons nous battre c’est sur la connaissance des joueurs inconnus”

Avant la prise de balle

“Les très bon joueurs scannent de 6 à 10 fois leur environnement avant la prise de balle, les moins bons  3 à 4 fois.”

Sur l’Humain

Au dessus de la science il y a l’homme, qui garde l’expérience, l’intuition et la vision du match final…La capacité à prendre des décisions Nous prenons sans cesse des décisions sans avoir de certitudes.”

“Être entraîneur c’est un acte de foi dans l’humain.”