EdTech : Clind lève deux millions d’Euros pour mettre l’Intelligence collective à l’échelle – Umanz

EdTech : Clind lève deux millions d’Euros pour mettre l’Intelligence collective à l’échelle

Fondée par Gilles Chételat, serial entrepreneur et serial-appreneur, Clind  une apps de learning et d’upskilling vient de lever 2 millions d’Euros auprès de Ventech, Kernel Investissements et de business angels prestigieux tels Francis Nappez (Blablacar), Hervé Brunet (son ex associé chez StickyADS.tv), Christophe Courtin (Sentiane) et Elisabeth de Rothschild (EGR Partners).

“Nous sommes confrontés à une inévitable urgence de requalification mondiale. Compte tenu de l’accélération de la technologie, la durée de vie moyenne des compétences actuelles est de 5 ans” explique Gilles Chételat, fondateur de Clind.

Des tribus de learning “at scale”

Créé il y a 18 mois. Clind (pour Clever + Mind) est déjà testé en beta par plus de 1000 apprenants et 100 tribus. Clind est constitué de collectifs d’apprentissages thématiques et de partage de ressources réunies autour d’un thème ou d’une passion spécifique. Chaque jour, un moteur d’intelligence collective permet également de mettre en avant et, pour chaque utilisateur en fonction des ses préférences, 5 ressources clés à découvrir.

L’application sera ouverte au grand public sur iOS et Android à la fin de l’été.

L’ingrédient clé : les “Key take aways”

Au sein des groupes et parmi les Super Producteurs et Super Learners, l’ingrédient magique, est constitué par les Key Take aways, ces apprentissages clés qui accompagnent chaque partage de ressource. “Tu commences à apprendre quand tu as une première action sur un contenu”  explique Gilles Chételat soulignant l’aspect crucial de la réflexivité du contenu.

Un business model SaaS BtoB

A ce stade, Clind réunit une équipe de 10 personnes à Paris chez Station F et Montpellier. Avec cette application d’EdTech collective Gilles Chételat vise le vaste marché du learning et de l’entreprise apprenante “qui n’a pas encore craqué la logique de l’apprentissage collectif”. Son but, déployer à l’échelle de l’apprentissage la “secret sauce” des routines communautaires. Sa vision : “devenir l’assistant personnel de développement de chaque adulte, tout au long de sa carrière”.

L’objectif de Gilles Chételat pendant la première phase de lancement est d’atteindre rapidement 1 million d’utilisateurs sur l’application. Clind compte réaliser son chiffres d’affaires via un business model BtoB de type SaaS (software as a service) auprès des entreprises. 

Le marché de l’upskilling est vaste : “un milliard de personnes devront se requalifier d’ici 2030″ observe Gilles Chetelat.

Selon Global Market Insight le marché du e-learning mondial est estimé à plus de 375 milliards de dollars en 2026. 

Biographie de Gilles Chetelat :

Gilles Chételat est multientrepreneur (ex StickyADS.tv) et auteur du livre « Get Shit Done » (Ed. Alisio) qui retrace le récit de sa première startup revendue au géant américain Comcast. Gilles est également un investisseur actif dans l’EdTech (technologie d’éducation), ainsi qu’un ancien diplômé impliqué auprès de l’enseignement supérieur auprès de l’ESC Clermont et du Georgia Institute of Technology.