Votre pire ennemi : la zone de confort – Umanz

Votre pire ennemi : la zone de confort

C’est un constat étrange et paradoxal…Les plus heureux sont ceux qui ont choisi l’incertitude sur la certitude.

Souvent ce choix devient automatique quand certains ont déjà atteint un certain but et une certaine satisfaction professionnelle. “La vie commence au delà de la zone de confort” confie l’écrivain américain Donald Walsch.

Seule l’incertitude provoque l’ouverture. Le paradoxe de l’existence est que “l’installé” manque souvent de challenge de friction, de vie et le confortable fait le nid de l’inconfortable.

En bref, la vie vous attend au-delà du mur de l’incertitude. Outre son effet indéniable sur la confiance, toute sortie d’une zone de confort récèle des trésors et des récompenses innatendues.

Voici 7 conseils pour sortir de votre zone de confort :

1- Définissez votre zone de confort. Nommez là, au besoin demandez à vos proches, à vos collègues, à votre boss de la définir et de la préciser. Habituez vous à la reconnaître.

2- Donnez vous un objectif : vous voulez créer une entreprise, changer de job, perdre du poids. Notez votre objectif et, très important, découpez le en 4 ou 5 étapes plus faciles à atteindre.

3- Commencez : fixez vous 5 actions concrètes à réaliser le premier mois pour répondre à votre objectif. Augmentez la dose au cour des prochains mois.

4- Demandez de l’aide. Choisissez avec soin trois personnes dans votre entourage familial, amical et professionnel chargées de vous conseiller, coacher et parfois pousser dans la bonne direction.

5- Récompensez vous : identifiez 3 étapes cruciales de progrès et de sortie de votre territoire de confort et imaginez des récompenses à la hauteur de vos premiers objectifs et réalisations.

6-  Apprenez à ne pas vous décourager. Reconnaissez le rejet, la peur, l’inconfort comme des conditions nécessaires à une sortie efficace d’une zone de confort. Dites vous que chaque petite étape franchie aplanit la route, renforce votre apprentissage, ouvre de nouvelles perspectives et renforce votre confiance.

7- Choisissez la “Route non prise” : Habituez vous à l’inconfort, choisissez le plat que vous ne connaissez pas, le chemin le plus obscur, appelez la personne que vous redoutez le plus à la première heure ouvrée. Les opportunités sont au bout des chemins non pris.

Enfin, n’oubliez pas que votre confiance en vous est proportionnelle à l’élargissement de votre zone de confort et que vos plus beaux rêves vous attendent au delà.