Retronics et Replitronics : jouets nostalgiques du temps où la tech avait de la gueule – Umanz

Retronics et Replitronics : jouets nostalgiques du temps où la tech avait de la gueule

Un Amiga vintage, un Vic 20, un BBC computer, un Commodore 64, un Thomson To7, une Game & Watch Nintendo à cristaux liquide des années 80, une chaîne Hifi Akaï, un Apple 1 ou le mythique Synthé de Giorgio Moroder… La vague des Retronics, ces objets cultes de l’électronique des années 80 et 90 se développe et séduit une génération qui n’a pas connu ces objets bizarres, ces reliques d’une tech optimiste et naïve, et surtout, aux designs férocement distinctifs. 

Ils partagent leur passion sur des magazines comme Elektor des comptes twitter comme  Hobbylink   ou des sites délicieusement rétro comme Old Computers.

Premium Nostalgia

Car ces petits bijous ont un prix. L’Apple 1 a atteint dans une vente aux enchères le prix de 905.000 dollars. Le Moog Sub 37 dépasse fréquemment les 1500 Euros.

 

D’autres heureusement restent à des prix raisonnables le Commodore 64 ne dépasse pas les 40 euros tandis que le ZX81 de Sinclair se solde à 25 euros.

La vague des Replitronics

Tendance dérivée des Retronics, les Replitronics très populaires auprès de la Gen Z sont des rééditions d’objets électroniques cultes des années 80/90 destinés à d’autre fonctions comme la USB charge machine ou les bornes de jeux d’Arcades. L’un des spécialistes des replitronics New Wave Toys a été créé par des fondus du genre 

“Nous nous sommes lancés seuls dans la création de New Wave Toys, une entreprise qui se consacre à la fabrication des produits que nous aimerions avoir eu en grandissant.”

Shilo Prychak & Peter Gould, fondateurs de New Wave Toys

Bizarre et différents

La tendance des retronics ou des replitronics est enfin le reflet d’une époque non conformiste où une voiture ne ressemblait pas à une autre voiture, un ordinateur à un autre ordinateur et un téléphone à un autre téléphone…

 

Le bizarre est de retour et c’est une bonne nouvelle.