Bora Vocal - Ron et Alain Damasio – Umanz

Bora Vocal – Ron et Alain Damasio

L’Hybridation parfaite… Un pur moment d’énergie, de saillance et d’intensité…Les paroles hypnotiques et l’urgence d’écrire de l’écrivain Alain Damasio sur la musique envoutante de Ron :

Y’a pas de secret, quoi
Y’a pas de secret !
Y’a une vérité… simple, sobre… crue, quoi. Un truc…

Alain, “La Horde du Contrevent” tu la réussiras –uniquement, quoi– uniquement si tu t’isoles. Si tu t’isoles, quoi. Tu comprends ce que ca veut dire “isoles” ? Isola, l’île quoi

Tu crées ton île, et tu l’évaste au maximum, quoi. Il faut que les gens soient extrêmement loin de toi, mais loin, parce que ton univers sera vaste, quoi, sera immense, sera énorme, sera énorme univers, quoi. Énorme puissance d’univers, quoi

Faut que Caracole il existe en toi complètement, qu’Erton Strochnis, il soit toi, quoi, que, que Pietro Della Rocca, tu le deviennes ! Et la goutte aussi, et tout l’univers et tout le vent, que tu vives complètement là-dedans, quoi

C’est ça qu’il faut et… y’a qu’ça qu’il faut. Et tu restes collé au vent, collé au vent, collé au vent, quoi. Et que tu te battes, que -tu-tu-tu, tu fasses aucune concession sur le reste, t’oublies tout quoi, t’es pas consultant, t’es rien, le consulting c’est d’la merde, quoi !

La seule chose qui ait de la valeur, c’est… c’est quand t’es capable de faire un chapitre comme celui-là, quoi. Ça, ça restera, ça mérite que tu vives, quoi. Tu peux vivre pour écrire ça, ouais. Là, ça mérite que tu vives, quoi -tu vois. Là, là t’es pas né pour rien, t’es nécessaire, quoi. T’es pas surnuméraire, comme dirait Sartre, t’es pas superflu, quoi. Là, là, là t’as une nécessité quand t’écris ça, quoi

La nécessité d’être, quoi… Et c’est ça qu’il faut tenir, mec

C’est ça qu’il faut putain de tenir, quoi. L CHE PAS LE MORCEAU. Te fais pas enculer, te fais pas disperser, te fais pas… fragmenter, fais pas de concession, quoi… Ya pas de concession avec la vie, quoi. Ya pas de concession, quoi. Tu vis, et faut vivre à fond

– C’est – c’est – c’est… (rire) la nécessité d’être. Et c’est ça qu’il faut tenir, mec

PUTAIN DE MERDE, quoi ! C’est quand même extraordinaire !