La pression du bonheur – Umanz

La pression du bonheur

Trop de pression pour être heureux. Et si l’injonction au bonheur hyper marketée et hyper marketable n’était qu’une pression supplémentaire ?

Le bonheur n’est pas quelque chose que l’on obtient mais quelque chose que l’on vit. Les personnes les plus heureuses autour de vous n’ont souvent pas recherché le bonheur en tant que tel et la plupart vous diront que le bonheur est rétrospectif. On s’en souvient après, on le constate après.

La vérité c’est que le bonheur est souvent un effet secondaire de choix de vie parfois courageux et souvent inconfortable et n’a souvent rien d’avoir avec l’hédonisme confortable vendu comme un ersatz de bonheur par tous les vendeurs patentés d’hapiness. En réalité le bonheur ne s’achète pas.

C’est combien le bonheur ?

Pire, plus vous conditionnerez votre bonheur à l’obtention d’un bien matériel ou d’un statut particulier en bref d’une valeur externe et infiniment périssable plus vous serez malheureux.

Le bonheur de se débarrasser du bonheur

Et si cette injonction constante à être heureux hystérisée par les réseaux sociaux et la boucle : mes vacances-ma bouffe-mes enfants-monjob-monmec-monrun sont telllllllllement mieux que les tiens n’était qu’un injonction factice destinée à surfer sur vos insécurités ? Et  si elle n’était destinée qu’à vous faire consommer de bonheurs synthétiques perpétuellement insatisfaisants ?

“Nous achetons des choses dont nous n’avons pas besoin avec de l’argent que nous n’avons pas pour impressionner des gens que nous n’aimons pas”

Edward Norton dans Fight Club

Le paradoxe : les gens les plus heureux autour de vous ne sont pas sur Facebook et ce sont souvent des gens qui ont appris à gérer, accepter ou vivre avec leurs insécurités. Les achats n’ont jamais épuisé les insécurités….

Identifier les Fake Happiness

La vérité ? les vrais bonheur durables sont souvent le fruit de longs efforts douloureux et le chemin est souvent plus heureux que la destination…

De plus en plus, il devient nécessaire de distinguer le vrai bonheur du Fake Hapiness ou du Cheap Happiness vendu en boite.

Les premiers signes de la cheap happiness ? Elle a une étiquette de prix.

“Le succès c’est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur c’est de vouloir ce que vous obtenez.”

Ingrid Bergman