Et voici la climate fashion – Umanz

Et voici la climate fashion

Credits Vogmask

90% de la population respire un air pollué rappelle l’OMS et la pollution de l’air tue chaque année 7 millions de personnes. Les grandes villes de Chine d’Inde et de Corée ont déjà adopté le port de masque anti-pollution.

L’un des masques de pollution les plus efficace est le fameux masque de peintre N95 qui filtre 95% des poussières les plus dangereuses et des startups astucieuses comme VogMask , AirPop  (adapté aux visages asiatiques) ou encore Freka  ou Respro ont eu l’idée de commercialiser des masques de pollution fashion et designés.

Lors des incendies Californiens de 2016, VogMask a multiplié ses ventes par 10.

La plupart des masques de pollution design sont commercialisés entre 20 et 50 dollars. Certains chez Freka, spécialiste du “Facewear”, il peuvent dépasser les 100 dollars.

Les designs peuvent être sophistiqués, il y a par exemple un masque Mondrian chez VogMask mais le design qui marche le mieux est le masque Hero précise Marc Brown co-fondateur de VogMask. En France, le masque Hero reconnaissable par son design aux triangles est commercialisé au prix de 38 euros.

Ces premiers accessoires de modes ne sont que le début de la climate fashion et le design pourrait bien s’étendre aussi aux simples “Masques de courtoisies” portés par les asiatiques

Pollution mask is the new Iphone

AirPop est très porté sur le design  et présente ses masques dans des coffrets ressemblant étrangement à des iphones. Elle envisage même d’étendre sa ligne d’accessoires en fabriquant des lunettes de soleil adaptées aux masques et, pourquoi pas, introduire des capteurs dans des masques de pollution hightech chargés de détecter les particules les plus nocives dans les data environnementales…

La climate fashion a de beaux jours devant elle.