Des expériences Zéro impact – Umanz

Des expériences Zéro impact

Pour des citoyens et des voyageurs de luxe de plus en plus concernés, Il devient de plus en plus déraisonnable et culpabilisant de profiter d’expériences touristiques, sportives ou culturelles tout en continuant à polluer la planète. La vague naissante des expériences Zéro-impact et le succès du Palau Plege promet donc d’être durable et se répand partout dans le monde.

L’île paradisiaque de Bali vient de bannir le plastique à usage unique fin décembre dans l’espoir de réduire de 70% la présence de plastiques dans son littoral et son écosystème marin. Quelques mois plus tôt, en juin, la Thaïlande fermait la plage iconique de Maya Bay et l’indonésie fermera dès 2020 l’île de Komodo- habituellement visitée par 10.000 touristes par mois- pendant toute une année, le temps de réévaluer sa politique touristique.

La tendance zéro-impact touche aussi les restaurants : Ijen à Bali a ouvert le champ aux pionniers des restaurants zéro impacts tandis que la vague des hotels zéro impact comme l’hotel Indigo à Dubaï inauguré par Intercontinental & Diamond developpers fait des petits sur l’ensemble des grandes destinations touristiques du globe. La Chaine d’Hotels Six Senses s’est également engagée sur un vaste programme de développement durable et social sur l’ensemble de son écosystème. De même le Svart Hotel réalisé par Snøhetta, premier hotel de l’arctique à énergie positive émettra plus d’énergie verte qu’il en consommera.

iframe width=”560″ height=”315″ src=”https://www.youtube.com/embed/3k_gPOd0Xv8″ frameborder=”0″ allow=”accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture” allowfullscreen>

Sur internet et mobile, le service EcoBnB permet de sélectionner les lieux de résidences ou de glamping les plus eco-friendly. Et des opérateurs comme The Treep et Double Sens enracinent l’idée dun tourisme durable.

Zero impact Running Expériences

Au delà des lieux de tourisme, les événements sportifs se rapprochent de l’objectif Zéro impact comme le Marathon Tata de Bombay, l’éco slow marathon INBA en Chine, le Marathon de Manitoba au Canada, ou le Marathon Patagonia au Chili.

L’art de voyager se combine désormais avec la préoccupation écologique. A l’heure où le voyage en avion demeure un plaisir coupable, le tourisme zéro impact deviendra t-il un critère de choix irréversible et durable, un nouveau pré-requis du voyage ?