Le mérite importe et non la conformité seule - Umanz

Le mérite importe et non la conformité seule

‘Le moraliste est un amateur difficile. Il lui faut des combats et même des chutes. Une morale sans déchirements, sans périls, sans troubles, sans remords, sans nausées, cela n’a pas de saveur. Le désagréable, le tourment, le labeur, le vent contraire, sont essentiels à la perfection de cet art. Le mérite importe, et non la conformité seule. C’est l’énergie dépensée à contre-pente qui compte. »

Paul Valery