Mental Tech, un marché explosif – Umanz

Mental Tech, un marché explosif

Comment rester serein quand le monde devient fou ? titrait récemment la MIT Review. Avec l’explosion de l’anxiété et des angoisses économiques, un secteur sort son épingle du jeu : la mental Tech.

L’explosion des pathologies d’anxiété, dépression et solitude pendant le Covid a accéléré le besoin d’Apps de digital wellness (Calm, Headspace, Sanity & Self, Petit Bambou) et de soins virtuels de type TalkSpace, BetterHelp ou encore Amwell, de Monitoring mental (Neuroflow, Unmind), d’objets connectés de type Sentio  ou de Robots Thérapeutes dopés à l’AI  tels que WoeBot . Il y a même, aux US, une app spéciale dédiée à l’angoisse du Covid : Covid Coach

 

Selon l’OMS, près de 25% de la population souffrira au cours de sa vie de symptômes de désordres neurologiques et mentaux et 75% ne font jamais appel à une aide externe…

Parallèlement, Le taux de suicide a atteint en 2017 son plus haut niveau  aux Etats-Unis depuis 1945 et, post-confinement, le niveau de stress de la population serait selon Gallup bien supérieur à celui de la crise de 2008. 

La santé mentale dans la poche

Il y aurait actuellement 10.000 apps de soutien psychologique en circulation. Elles conviennent à une génération habituée au smartphone et plus récalcitrante aux contacts physiques avec les praticiens comme l’explique les fondateurs de Rethink My Therapy, une apps proposant des abonnements pour des sessions de thérapies psychologiques à 60 dollars par mois.

La long tail de la mental tech

Le marché de la mental tech s’enrichit en permanence de services spécialisés : Travail, Couple, LGBTQ (comme Pride counselling) , Communautés ethniques ou religieuses (Henry Health), J-Wellness spécialisé dans le wellness japonais (les Apps de Shinrin-Yoku) ou  mais aussi d’apps hybrides “phygitales” de thérapies présentiels et physiques (Octave Health) .

Un marché dynamique

Actuellement le marché de la mental Tech représenterait 15% du marché de la santé digitale et les levées de fonds dans le secteur se seraient élevées à 580 Millions de dollars en 2019 selon PitchBook. Les investissements dans le secteur ont été multipliés par 5 en cinq ans et les grandes sociétés d’assurances s’intéresseraient de près au domaine.  A ce stade, la levée moyenne des startups de mentaltech en 2019 s’établissait à 2,14 millions d’Euros.

Plus de 105 deals ont été signés l’année dernière dans le domaine de la mental Tech. Le marché des logiciels de santé mentale serait estimé à 2,3 milliards de dollars en 2022, en hausse de 14% par an.  

Quartet health l’un des leaders du secteur serait valorisé près de 500 millions de dollars. L’application Calm aurait atteint de son côté une valorisation supérieure à 1 milliard de dollars. Les licornes de la mental tech se construisent sous nos yeux.


Sur le même sujet lire également : “Nos enfants ne sont pas des startups”