Goodvertising : La communication “for good” fait mieux et peut mieux faire – Umanz

Goodvertising : La communication “for good” fait mieux et peut mieux faire

Dynamisée par la Loi Pacte et la tendance durable des Entreprises à mission, la communication positive et le “Goodvertising” ont acquis une véritable reconnaissance auprès des français.

Selon une étude publiée par Goodeed et The Good Company, 94% des Français en ont entendu parler et pensent à 83% que c’est une bonne chose.

Par ailleurs 84% estiment que c’est le rôle et la responsabilité des entreprises de communiquer sur leurs actions positives.

Gare au GoodWashing

En revanche 49% estiment que cette communication ne correspond pas à la réalité de ce que les Entreprises font réellement illustrant dans le public un besoin d’actes concrets et de preuves fortes derrière les grands discours.

A ce stade, seuls seuls 23% des Français estiment que la communication « for good » correspond à la réalité de ce que font les entreprises et les marques. 

Face à ce public réticent et méfiant à l’égard du greenwashing ou du goodwashing facile, les auteurs de l’étude appellent à une communication illustrative de l’action, plus qu’annonciatrice démontrant par l’exemple les valeurs de production d’une marque.

Ils invitent enfin, les marques à une communication de réassurance en direction des publics inquiets pour eux-mêmes, ces 8% de “dissidents” hostiles mis en relief par l’étude.