Marque politique, marque engagée : que pensent les consommateurs ? – Umanz

Marque politique, marque engagée : que pensent les consommateurs ?

En 2018, Nike a fait le choix risqué de choisir le footballeur Américain Colin Kaepernick comme porte parole de sa campagne, basculant dans le champ de marques politiques. 

Le pari de l’époque était : les audiences qui feront le futur de la marque finiront par répondre positivement à la campagne. La marque a vacillé pendant un temps, y compris financièrement mais le pari s’est avéré payant. En un an Nike est passé de la 26ème place à la 4ème place des marques considérées comme “éthiques”.

Mais la décision de devenir une marque politique n’est jamais une décision simple.

Une majorité de consommateur reste mal à l’aise avec la prise de position politique 43% des membres la la Génération Z, 50% des Y et 63 % des X pensent que les marques devraient rester dans leur pré-carré et s’abstenir d’attitudes politiques.

Il y a néanmoins une certaine attente des Millennials et de la Génération Z qui à 27 et 31% s’attendent à ce que les marques utilisent leur influence pour prendre une position politique ou culturelle. Un chiffre qui tombe à 16% pour la Génération X.

Les Y et Z restent les premiers à boycotter une marque en cas d’une prise de position qui leur déplaît. Dans ce cadre précise l’étude, l’éducation et le niveau de revenu sont les plus grands facteurs d’engagement.

Boycotters versus Buycotters 

Être une marque politique n’est clairement pas un pari mercantile de court terme. 29% des consommateurs américains interrogés dans le cadre de l’étude  ont cessé d’acheter une marque à cause d’une prise de position politique contre seulement 15% qui ont augmenté leur dépense.

Des marques plus politiques mais moins “en prise”

Enfin si 53% admettent que les marques sont devenues plus politiques. Seulement 24% estiment qu’elles sont “en prise” avec la situation des consommateurs. Comme pour les hommes politiques, le risque de “hors solisme” existe aussi pour les marques.

La prise de position politique reste donc une attitude délicate à manier pour les marques. C’est avant tout un choix courageux. Ce n’est certainement pas une position de court terme mais un acte authentique et assumé qui doit se poursuivre dans le temps.