CovidTech et Post-CovidTech : Imagination, innovation et urgence – Umanz

CovidTech et Post-CovidTech : Imagination, innovation et urgence

L’un des aspects fascinants de l’expérience de confinement forcé est la rencontre de l’imagination humaine et de l’innovation Tech.

AI, Design innovant, IOT… Umanz a sélectionné pour vous les plus beaux exemples de Covid-Tech venant résoudre les plus grands challenges du post-confinement dans un monde… presque normal.

Elles ouvrent également de vertigineuses questions sur le respect de la vie privée et l’automatisation accélérée de nos sociétés post-covid.

Au delà de Zoom et de la télémédecine, panorama de 7 tendances technologiques de CovidTech tentant de ramener la normalité dans nos vies du monde d’après :

1- Voyager : screener de température pour aéroport

Indispensable à l’ère du “safe travel”. La dernière génération de machines d’Elenium Automation déjà utilisées par des nombreuses compagnies aériennes et aéroports permettent, dans les aéroports et les gares de détecter – avant les douanes ou à la réception des bagages- le rythme cardiaque, la température et la qualité de la respiration des passagers.

2- Travailler : mes chers collègues distanciés

Présent…Mais à distance. Mélange de contact tracing et de location tracking les “Wearables” d’Estimote permettent de mesurer et respecter les règles de distanciations physiques au bureau.

Des solutions testées par Apple et Amazon.

Parallèlement, des solutions telles que Locix et Microshare développent des solutions de contact tracing via des dispositifs de Wifi avancés intra-bâtiments pour les organisations respecteuses de la vie privée de leurs collaborateurs. La principale demande de leurs clients : retracer la personne contaminée dans les bâtiments et les entrepôts sans compromettre le respect de la personne et de la vie privée.

 

3- Acheter et consommer : Scan & Go, “In store social distancing”, “intelligence spatiale” et robots de livraison.

Généralisée en Chine, testée, déployée, abandonnée et reprise par Walmart aux US. Les technologies de Scan & Go permettant de scanner et payer via son smartphone ont vocation à se déployer en Europe et en France. De même des applications telles celle de Indyme (spécialisé originellement dans la détection et prévention de vols) permettent aux enseignes de faire respecter les mesures de distanciations sociales dans leurs magasins.

Pathr, spécialisé dans l’intelligence spatiale offre de son côté une AI de social distancing et d’analytics permettant de renseigner les opérateurs de croisières, casino, magasins ou autres sur l’état de leur bâtiments et espaces publics au regard des règles de distanciations physiques.

Aux Etats-Unis, les robots de livraisons urbains ou dans les grandes enceintes confinées comme les universités connaissent une seconde vie inespérée. Les carnets de commande de Starship, Nuro et Udelv sont en train d’exploser.

4- Nettoyer et désinfecter les bâtiments : Les robots Proptech

En Chine, mais aussi en Europe, les robots nettoyants de Proptech se développent et leurs algorithmes sophistiqués permettent de nettoyer l’intégralité des surfaces au sol. La société Danoise UVD Robots  spécialisée au départ dans le nettoyage des hopitaux dans leur lutte contre les infections nosocomiales a trouvé de nouveaux marchés auprès des entreprises et administrations à l’ère post-covid

Aux Etats-Unis des solutions développées par Braincorp et AT&T offrent des solutions similaires augmentées de fonctions de contact tracing et de distanciation


 

5- Partager et se mettre en réseau…Sans réseaux mobiles

Parfois les équipes doivent se connecter, communiquer et mettre leurs données en communs dans des salles, des bâtiments ou des régions n’ayant aucun accès à des réseaux mobiles.

Dans ces situations d’urgences Dimagi  une startup issue du MIT permet de créer des Apps et micro réseaux mobiles permettant aux équipes d’ONG , médicales ou autres d’opérer et de développer des communautés informationnelles sans connaissances en coding.

6- Bouger…Mais à distance : Les Smart Cities à l’heure du physical distancing

Trottoirs à sens uniques, Distance pour les joggers, les vélos, les marcheurs. Les grandes villes réfléchissent à toute une série de technologies pour mesurer, faire respecter voire sanctionner tout contrevenant aux règles de social distancing.

Des chercheurs de l’Université de Newcastle ont ainsi identifiés les différentes données de densification et de massification dans les périmètres urbains.

En europe, le débat sur le “contact tracing” fait rage, les meilleures ressources et l’état de l’art à lire sur ce sujet sont sans aucun doute le thread Twitter de Rand Hindi

Et la vidéo sur le DP3T conçue par l’Institut Polytechnique de Lausanne

En Chine, et d’une manière beaucoup plus invasive un ensemble d’initiatives centralisées par le China Electronics Technology Group Corporation (CETC) permet de traçer les citoyens chinois, au siège près, dans les trains, bus métro et avion. Des Apps développées par Alipay et Tencent assurent le déploiement à l’échelle du pays du Contact Tracing.

Le pays a ainsi mis en place différents niveau de privilèges par risques d’infections pour les Chinois et les visiteurs tracés par QR Code.

Comme la Chine l’a montré pendant les manifestations à Hong Kong elle dispose aussi de technologies permettant de bloquer l’accès des personnes “suspectes” à tout système de réservation de tickets.

Elle a développé par ailleurs d’un système d’amendes automatisées via mobile prêt à l’usage déjà utilisé pour les parkings de vélos…

7- Se promener : “Park  la Distance”. Design de jardins de distanciation physique

Designés par l’agence autrichienne de design urbains Precht  . Le design de parcs et jardins urbains de distanciation physiques à l’ère du Covid permet à chaque personne de prendre un bain de nature et de faire des promenades de 20 minutes en respectant les consignes de distanciations physiques de sa ville ou de son pays.

Dystopique et tentant à la fois…