Pierre Trippitelli (Perpetual) : quel futur pour les talents ? – Umanz

Pierre Trippitelli (Perpetual) : quel futur pour les talents ?

Ancien de Korn Ferry et expert des RH et du talent management dans les secteurs de du luxe, de la santé et de la beauté, de l’agroalimentaire, des boissons et des biens de consommation durables Pierre Trippitelli vient d’ouvrir le bureau Parisien de Perpetual.

Il a accepté de répondre aux questions de Umanz.

Umanz : Quelles sont les grandes tendances en matière de talent management ?

Pierre Trippitelli : Il y a un an, un grand patron d’un groupe de FMCG m’a fait part de sa difficulté croissante d’attirer des talents de moins de 35 ans et je constate depuis quelques années que les grandes entreprises sont en recherche d’idées et de process pour attirer et conserver les talents. 

Cette tendance profite  en premier lieu aux startups qui savent mieux répondre aux sujets de bien être et de liberté dans l’entreprise. Même si parmi nos clients un des géants du Wine & Spirits a su totalement reconfigurer sa gestion des talents et ses bureaux autour d’espaces ouverts et de liberté concernant le Work from Home.

Une autre critère de plus en plus important, particulièrement de l’autre côté de l’atlantique, est la capacité des entreprises à répondre à la volonté chez les talents d’avoir une vraie influence et de prendre part au capital et d’être une entreprise dans l’entreprise.

Nous sommes dans un marché à la fois porteur pour les talents et tendu dans leur recrutement. Un marché où les produits, la valeur, la culture d’entreprise et le sens prennent un importance accrue dans l’attraction et la rétention des talents.

Umanz : Que peuvent faire les entreprises ?

Pierre Trippitelli  : Être fidèles à leurs valeurs, ne pas tricher, bien définir les objectifs en matière de recrutement et être capables d’afficher et d’articuler clairement qui elles sont pour attirer les personnes qui correspondent vraiment à la culture.

J’invite ainsi les dirigeants à un travail sur les valeurs. 50% des valeurs affichées par les entreprises sont du bullshit ou des valeurs qui n’ont plus de sens car elles ne sont pas respectées par les sociétés elles-mêmes.

Ces valeurs ne doivent pas venir du CEO ou du Comex elles doivent être produites par l’ensemble de l’entreprise et leurs employés. Nous invitons ainsi de nombreux CEO à des “Listening Tours” au sein de leur sociétés. C’est une étape nécessaire, éclairante et porteuse de sens.

In fine, ces valeurs doivent être authentiques et respectées. Je dis souvent à mes clients que vous ne pouvez pas changer une industrie mais vous pouvez changer la façon de traiter une industrie et la manière de traiter vos employés.

Umanz : Quel est votre vision du futur de la talent experience ?

Pierre Trippitelli : On travaille sur plusieurs chantiers…La définition de l’assessment et celle des parcours des hauts potentiels.

Il s’agit de tracer un chemin qui fait du sens pour les talents et pour l’entreprise ce qui implique des parcours de plus en plus individualisés. Le but, montrer à chaque talent que l’entreprise a une vision pour lui.

Chez un géant du loisir nous avons ainsi redéfini les chemins et l’évolutions des HighPos en communiquant sur les processus d’identification et en mettant en place des critères plus restrictifs d’accession au statut de haut potentiel.

Chaque talent bénéficie d’un parcours personnalisé de l’opérationnel vers le corporate, le local et l’international, le siège et les filiales sans oublier les différents segments de l’entreprise (finance, stratégie, marketing, supply chain etc.). L’objectif de design du talent management est d’élaborer une réponse par besoin.

La dernière étape est de veiller au développement collectif des équipes à travers notre méthodologie “Team To Tribe” visant à travailler le togetherness  (le savoir être ensemble), l’empowerment des membres, la maîtrise de la communication et le la délégation.

Umanz – Quelles sont les technologies clés en matière de Talent Management ?

Pierre Trippitelli  : Le travail en équipe est désormais une dimension essentielle du talent management. En ce sens, les outils comme Slack, Trello et Zoom et d’autres outils en SAS comme Method Grid font partie de la trousse à outil des nouveaux talents.

Avec le “purpose” (la raison d’être) et la flexibilité, la collaboration digitale et physique est une évidence aujourd’hui.

Savoir travailler en communauté est une dimension fondamentale des talents de demain.