Le Futur du travail par Heather Mc Gowan – Umanz

Le Futur du travail par Heather Mc Gowan

“Nous rentrons dans un “Cloud du talent humain” dans lesquel nous participerons et dans lequel nous rentreront en concurrence”

Le futur du travail sera impacté par trois accélérations révélait Heather Mc Gowan en marge d’Unleash Paris : Un accélération technologique (exponentielle), économique (interdépendance) et climatique (urgence).

Voici ses principaux enseignement :

1- Le nouvel employé désirable

Le design classique de vie et du succès : études, travail, retraite appartient au passé. L’agilité, la réadaptation, “l’agence personnelle”, la capacité de se réengager et le sens constitueront les nouveaux critères de succès.

Dans ce nouveau schéma : le “lifelong learning” est un déterminant essentiel.

“Nous étions designés comme des applications nous devons désormais réinventer notre système d’exploitation”

2- L’avénement du scalable learning

Le futur du travail sera : atomisé, automatisé et augmenté explique Heather McGowan. Dans ce nouveau paradigme, nous entrons dans l’ère de l’apprentissage à l’échelle. Nous passons du mode “apprendre à travailler” au mode “travailler à apprendre”. Le changement continu impulsé par l’industry 4.0 requiert une nouvelle façon d’apprendre. 

“65% des jobs de demain n’existent pas encore et seulement 27% exercent le métier pour lequel ils ont été diplômés.”

Les nouveaux talents de cet ère seront : l’agilité, l’adaptabilité, l’empathie et la trans-disciplinarité.  Car le monde a radicalement changé nous passons d’un stock de connaissance à un flux de connaissance.

“Le futur du travail est le learning”

assène” Heather Mc Gowan.

3- Le sens est la nouvelle boussole

Dans cette nouvelle économie, les futures sociétés devront sans cesse justifier du sens profond de leur existence et créer des connexions plus profondes avec leurs employés et leurs communautés.

Les nouveaux talents sauront faire appel au design, à l’intelligence sociale, au sensemaking et à la pensée créative ou adaptative pour évoluer dans l’entreprise de demain.

Ce process de réadaptation permanente sera une “combinaison d’apprendre et de faire”. Enfin, il ne se fera pas seul, mais collectivement conclut Heather Mc Gowan. 

Le futur du learning est un acte social.