Radical Candor par Kim Scott : une approche du courage managerial – Umanz

Radical Candor par Kim Scott : une approche du courage managerial

Être gentil et être humain…Est-ce incompatible avec l’exercice de l’autorité ? Kim Scott une ancienne de Google embauchée par la suite par Apple pense que l’injonction de la gentillesse pousse parfois à des non dits et des désastres managériaux.

Dans son livre “Radical Candor” elle développe quelques idées qui l’ont aidé à reprendre la main sur ses équipes et à ne pas se laisser déborder par lk’agressivité ou par l’empathie :

La première idée est de combiner l’attention personnelle au challenge direct.

L’attention personnelle est votre capacité naturelle à assumer votre côté humain et éviter toute arrogance managériale. Le Challenge direct pour Kim Scott est avant tout une “Obligation morale” c’est la capacité à fixer des objectifs et challenger ses collaborateurs, reconnaître ses fautes tout en acceptant aussi les challenges qu’ils vous posent.

La seconde est d’opérationnaliser un mode de conseil et de direction (de compliments et de critiques) “ouvert”. Le manager souhaitant développer cette “Radical Candor” commence ainsi par demander une critique et un feedback ouvert auprès de l’équipe afin de favoriser cette culture du feedback honnête.

Car le but de la radical candor est de vous permettre de trouver un style de management authentique tout en évitant les écueils périlleux que sont la : “Sincérité manipulative”, “L’empathie ruineuse” ou encore “l’agression odieuse”…

Pensez à faire croître vos collaborateurs et sachez distinguer les Rock Stars (les membres de l’équipe solides et fiables) des Superstars (Ceux qui ont besoin d’être challengés).

Kim Scott souligne par ailleurs que la “Radical Candor” permet d’éviter les comportement toxiques. En tant que manager, vous allez par exemple décourager les comportements tels que “parler de quelqu’un derrière son dos” et encourager votre collaborateur à aller porter son feedback directement à la personne incriminée.

Elle recommande également les “Skip power meeting” qui consiste à rencontrer sans les managers les collaborateurs directs de vos collaborateurs pour savoir et comprendre ce qui peut être amélioré.

Au final, la Radical Candor vous permet d’apporter l’intégralité de ce que vous êtes au bureau en évitant les lignes de fuites et les faux semblants.

Elle permet surtout de cultiver un environnement de travail sur des bases saines.

Voir la vidéo de Kim Scott détaillant les ressorts de la “Radical Candor” :