Quand les Big Tech dégradent l’humain. L’explication de Tristan Harris (Centre of Humane Technology) – Umanz

Quand les Big Tech dégradent l’humain. L’explication de Tristan Harris (Centre of Humane Technology)

“Il veut réaligner la technologie avec l’humanité.”

Dans un long podcast sur Vox avec Kara Swisher de Recode , Tristan Harris, Design Ethicist, un ex-Google, à l’origine de l’initiative Time Well Spent, aujourd’hui à la tête du Center of Humane Technology explique que la dégradation de l’humain par les technologies de l’attention constitue un véritable “changement climatique de la culture.”

Résumé et 11 points à retenir :

1- Une gratuité coûteuse

“La gratuité est le business model le plus cher que nous ayons créé”

Tristan Harris

2- Une modération impossible

“Combien d’ingénieurs YouTube ou Facebook parlent l’un des 22 langues de l’Inde alors que l’élection est le mois prochain…Il y a 4 fact checkers au Nigeria pour une population de 24 millions de personnes”
Tristan Harris

3- Une technologie qui flatte notre cerveau reptilien

“On pense que la technologie va à la société comme un gant, en fait elle va à notre cerveau reptilien comme un gant”
Tristan Harris

4- La technologie tient le crayon de l’histoire, nous n’avons plus le contrôle

“Quand vous réalisez que cela a un contrôle sur la fabrique sociale de la société, sur la santé mentale de vos enfants, sur la politique et les élections. Que les gens ne se rendent pas compte que la technologie tient le crayon de l’histoire. Nous n’avons plus le contrôle.”

Tristan Harris

5- Facebook et YouTube : pires que Shell et Exon Mobil ?

“C’est comme le changement climatique, Facebook et YouTube sont comme Shell et Exon mais en fait c’est pire car c’est eux qui possèdent les satellites pour mesurer l’étendue des dégâts”

Tristan Harris

6- Des villes sans police, sécurité et gestion des déchets

C’est au tour de Kara Swisher de prendre la parole, selon elle les plateformes de la Big Tech sont comme des grandes villes qui n’assurent plus la sécurité et s’affranchissent de la gestion de leur l’environnement.

“J’aime assimiler ces plateformes à des villes qui possèdent tout et vous payez le loyer pour y vivre. Même si c’est gratuit ce n’est jamais gratuit en aucune façon. Et elles décident de ne pas fournir de services de police, de ramassage de poubelles ou de signalétique. Rien. Mails ils récupèrent le loyer.”

Kara Swisher

7- Des avatars digitaux de nous même utilisés comme des poupées vaudou

“Quand la technologie exploite nos faiblesses elle gagne le contrôle. Le second point de diagnostic est que ces Intelligences artificielles surpuissantes, ces poupées vaudous de chacun d’entre nous doivent être les garants de nos intérêts.

Car c’est un pouvoir asymétrique dangereux. Nous avons un modèle pour cela dans toutes les relations asymétriques de pouvoir. Les avocats à qui nous remettons tous nos informations personnelles pour qu’ils vous représentent au mieux”

Tristan Harris

8- Comme un prêtre dans un confessionnal qui vendrait l’accès à l’information du confessionnal

“…C’est ok d’avoir un pouvoir asymétrique s’il est dans notre intérêt. Qu’il représente nos intérêts. La blague c’est que Facebook est comme un prêtre dans un confessionnal dont le business model est précisément de vendre l’accès à toute personne qui souhaite avoir accès à l’information de ce confessionnal. Mais c’est pire que ça parce qu’il écoute 2 milliards de confessions.”

9- La dégradation humaine vient des problèmes connectés générés par l’attention economy

“La course à la capture de l’attention combine l’addiction, l’isolement des ados, la santé mentale, la polarisation, la sensibilisation et la vanitisation de nos cultures. Autant de problèmes connectés que nous appelons la dégradation de l’humain.”

Tristan Harris

10- La liberté de parole n’est pas la liberté d’atteindre

“Freedom of speech is not freedom of reach”
Tristan Harris

11- La difficulté à se faire entendre chez les GAFA et la citation d’Upton Sinclair

“Je ne sais plus combien de fois je me suis référé à cette citation d’Upton Sinclair  : Il est difficile de faire comprendre quelque chose à un homme lorsque son salaire dépend précisément du fait qu’il ne la comprenne pas.”

Tristan Harris

____________________________________________________________________________________________

Pour aller plus loin, voir également l’intervention de Tristan Harris au Sommet de SalesForce