#Caremongering : génération spontanée de gentillesse – Umanz

#Caremongering : génération spontanée de gentillesse

Depuis quelques semaines une explosion d’actes bénévoles, de solidarité et de charité spontanée est née au Canada et se répand rapidement dans le monde.

Les #CareMongers se réunissent sur des groupes Facebook et d’autres réseaux sociaux. Ils se sont spontanément montés pour assister les personnes âgées dans leurs courses distribuer des repas chauds aux SDF ou rendre service à leurs voisins confinés.

Le mot “CareMongers” qui signifie répandre la gentillesse se veut l’exact opposé de “ScareMongering” consistant à répandre la peur.

Les créatrices du mouvement des “Caremongers” : Valentina Harper et Mita Hans ne pensaient pas que le mouvement prendrait une telle ampleur. En moins de trois jours plus de 35 groupes de CareMongers spontanés ont essaimé dans chacune des grandes villes du Canada. Le groupe CareMongering-TO  dépasse déjà les 22.000 membres.

Le principe du CareMongering est simple et marche avec deux acronymes #ISO (In Search Of- “Je recherche) et #Offer des offres de service. Ils complètent l’entraide active déjà initiée en France par des Apps de Solidarité sociale comme “Entourage” de Jean-Marc Potdevin et les services toujours actifs – et toujours en demande- des ONG.

Le hashtag #caremongering commence à se répandre dans le monde entier aux Etats-Unis, en Inde et en Angleterre avec un seul mot d’ordre : “répandre la gentillesse comme un virus” preuve que les tragédies comme les pandémies font parfois surgir le meilleur chez les humains.


Sur le même sujet : Lire également cet article du Blog Entourage

SDF et COVID19 : Comment aider